Défaite honorable des vétérans ! Bourguébus 3 - 2 ESVO

6 novembre 2011 - 22:34

Dominés mais solides !

Ce dimanche matin de novembre (pluie et vent) commençait mal !

Après le traditionnel café offert par Dom au stade, et des discussions engagées sur les licences fantômes des vétérans, le coach Didier traçait la route en direction de Soliers ! Malheureusement, on jouait à Bourguébus. Stéphane l’avait dit pourtant !! 

Présents : Dom, Gérald, Micha Vivier, Hacène, Lolo Samson, Cédric, Willy, Loïc, Mika, Stéphane, Gégé,  Christian en supporter.

Comme à l’habitude, il s’agissait de former l’équipe. Par la faute d’un petit nombre de joueurs, onze  seulement, la composition d’équipe ne laissait que peu de possibilités.

Notre équipe entamait timidement le match ! Une fois de plus, il fallait composer avec une nouvelle défense centrale. Hacène dépannait l’équipe à ce poste et Micha Vivier était en charge de l’avant-centre adverse.

Après quelques minutes seulement, les premières banderilles de l’adversaire transpercèrent notre flanc gauche et Dom ne put que constater les dégâts en allant chercher une première fois la balle au fond de nos filets.

Sans s’affoler, nos vétérans  s’organisèrent un peu mieux sur le terrain et le jeu s’équilibra petit à petit. Loïc manqua une première ouverture en appuyant trop sa passe sur Stéphane parti  dans l’axe. Sur la seconde passe en profondeur, il parvint cette fois à trouver Gégé entre les deux défenseurs. Parti à la limite du hors-jeu, Gégé se présenta devant le portier adverse qu’il dribbla magnifiquement pour finalement égaliser. Bourguebus 1 – 1 ESVO !

En fin de première mi-temps, chaque équipe se créait plusieurs occasions. Loïc décalait Lolo Samson monté aux avant-postes côté gauche. Son centre tendu arrivait devant le but et Gégé de volée manquait de peu son doublé en ratant la balle. Quelques minutes plus tard, Loïc pressait le gardien adverse suite à une passe en retrait, et il s’en fallut de peu qu’il ne propulse le ballon au fond des filets.

Dom, lui aussi, se montrait à son avantage en dégageant plusieurs situations chaudes devant nos buts, notamment sur de nombreux corners.

La mi-temps arriva et elle fut courte ! Et pour cause, l’arbitre voulait rattraper le temps perdu avant le match, quand le coach avait dit: "Non, non, les gars, Soliers, c'est sûr !".

 En seconde mi-temps, les 15 premières minutes furent fatales à L’ESVO. La fatigue aidant, les dégagements étaient moins longs et l’adversaire revenait constamment à la charge. Dans ces conditions, il était difficile de tenir plus longtemps.

Bourguébus marqua deux fois ! Micha Vivier tentait de dégager fort mais rata la balle et le cafouillage qui s’en suivit profita à l’attaquant adverse qui ajusta notre gardien. Ensuite, Dom s’éloigna de son but pour capter une balle dans les airs. Elle lui échappa malencontreusement ce qui permit à l’adversaire de lober dans le but vide, sans que nous ayons eu la malice d’y aller pour éventuellement sauver l’équipe.

 Bourguébus  monopolisait le ballon et ratait bon nombre d’occasions ! Mais sur quelques incartades, L’ESVO se montrait dangereux. Stéphane tardait un peu à frapper au but en face à face avec le gardien. Mika tentait une frappe des 20 m sans résultat alors que Willy était seul à droite. Loïc envoyait une frappe dévissée directement en touche. Un corner transperça tout le monde sans que l’on puisse mettre le ballon au fond.

Heureusement, c’est Hacène, sur une montée rageuse, qui fit mieux que tout le monde en plaçant une frappe lobée sous la transversale. Le gardien fut sans doute aveuglé par ses nouvelles chaussures jaune fluo !

Il restait 5 minutes à jouer et l’ESVO, contre le court du jeu, n’avait plus qu’un but de retard pour accrocher le nul. Le hold-up était tout proche !

Loïc, excentré côté gauche, échappa à la défense mais une fois de plus ce fut un mauvais choix ! En effet, sa frappe à angle fermé passa légèrement à droite du poteau alors que Mika lancé « à fond » arrivait au deuxième poteau.

C’est finalement sur ce score de 3 – 2 que Bourguébus l’emporta. Une défaite encourageante, mais qui ne rapporte que le point de la présence malheureusement.

Le coach Didier félicitera ses joueurs pour leur régularité : « Nous sommes invaincus dans la défaite ! »

Commentaires

Aucun événement

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Entraîneurs
  • 7 Joueurs
  • 2 Supporters